Faitmain – Faitcoeur

Fait de mes mains avec tout mon coeur


Fév

2015

Piadine


Piadine 01
Composée d’une pâte sans levure et cuite à la poêle, la piadina est appelé le pain du pauvre en Italie.
Elle peut pourtant être copieuse !




Piadine 2
La pâte
500 g de farine
180 ml d’eau tiède (ou lait)
10 g de sel
2 g de bicarbonate de soude
75 g de saindoux



Piadine 04
Mélanger tous les ingrédients.
Pétrir pendant 10 minutes.

Former une boule et laisser reposer 1/2 heure.



Piadine 03
La garniture (mais vous pouvez garnir comme vous le souhaitez…)
Tomate
Oignon
Salade
Jambon très fin
Gruyère rapé
Mozzarella
Pesto
Mayonnaise



Piadine 05
Détailler en 8 boules de même grosseur.
Les étaler à la dimension de votre poêle.

N.B. : J’utilise une crépière de 22cm.
La pâte n’est pas très facile à étaler et doit être fine.



Piadine 06
Réserver les piadine crues sur une tapis de cuisson en intercalant une feuille de papier sulfurisé entre chaque.

Ce que j’adore dans cette recette est que chacun fait cuire sa propre piadina pour la garnir comme il le souhaite.
Donc tout le monde met la main à la pâte (!!).



Piadine 07
Faire cuire la première face de la piadina à feu moyen/fort.



Piadine 08Piadine 09
Dès que la piadina est retournée, commencer à la garnir.

Garniture étalée sur toute la surface ou concentrée sur la moitié, chacun a sa technique.



Piadine 01
Plier en deux et déguster… avec les doigts !

Si vous ne les avez pas toutes mangé salées, essayez au chocolat… ou au Nutella
(hommage à son créateur, Michele Ferrero, décédé aujourd’hui).

Bon appétit !!

 

Laisser un commentaire

(obligatoire)

  • Miss cuisine

    11 Juin 2015

    super idée de recette surtout qu’elle est parfaite à emporter pour un pique nique, la plage…

    Répondre
  • Madeleine

    15 Fév 2015

    Bonjour je viens d’essayer la crêpe sans levure, wow… très bonne et facile à faire.
    Merci de partager la recette.
    Bonne journée
    Gros bisous

    Répondre
    •  

      15 Fév 2015

      On reconnait les gourmands ;-)
      La petite histoire est que nous avons découvert ça à… Londres. Il y a quelques marchés bien cachés qui réunissent des cabanes vendant chacune des encas du monde entier (Mexique, Italie, Allemage, Ethiopie et autres).
      Merci de ton commentaire, Bises

      Répondre
  • Scroll